PEINTURES EN VOLUME

« Paris-Plage ou la loi de la Charria »

Paris-Plage traduit nonchalance, bien-être et plaisir de vivre…

La loi de la Charria, elle, est l’évocation d’un mal-être profond ayant pour corollaire la violence aveugle et l’intolérance sourde …

La femme est cette part de notre humanité que l’homme essaie depuis toujours de comprendre, et avec laquelle il partagera souvent les plus beaux moments de son existence. 

Depuis toujours aussi l’homme tente, par tous les moyens, d’éviter les dérives individuelles qui risqueraient potentiellement d’être à l’origine de désordres alors incontrôlables ou, à tout le moins, synonymes de douleurs et de malheurs pour un grand nombre. Cette tendance à vouloir contrôler les règles de fonctionnement du groupe devient malheureusement trop souvent l’apanage de celui qui, guidé par ses propres désirs, s’institue « dirigeant » ou « responsable moral » du-dit groupe, me semble-t-il ?

Et c’est par cette voie, aveugle, d’obéissance à un certain type de textes réputés « sacrés » que des groupes acceptent, collectivement, par crainte ou par conviction, d’être régis par cette loi sanguinaire de la Charria : le voleur se voit alors amputé de la main qui a volé !

La femme, réputée « être inférieur à l’homme » suivant le Coran ( qui ne stipule pas, notons-le, à quel registre cette évaluation fait référence : la force physique ? l’aptitude à combattre ?… ), la femme donc est alors traitée de façon si souvent humiliante par certains intégristes qui useront de violence physique révoltante et indéniablement condamnable à l’encontre de simples citoyennes vacant à leurs devoirs et à leurs obligations.

J’ai exploité une photo prise à Paris, depuis le quai de la Mégisserie, pour réaliser une peinture de grand format. Le personnage presque nu, en position allongée sur le ventre et sur une pelouse estivale, s’affaire avec un petit appareil électronique, concentré sur son objet… Pourtant sa morphologie est des plus surprenantes, puisque ses fesses ne font plus partie du reste de son corps « amputé » et lévitent, à côté de lui, à faible distance au-dessus de la pelouse…Ma peinture reprend en résumé la règle sociale évoquée ci-dessus : cette femme qui profite des bienfaits de la nature, se verrait alors amputée de ses fesses qui ne seraient vues par l’intégriste, que comme une incitation au « péché » et comme une mise à l’évidence de l‘absence d’auto-contrôle de l’observateur lui-même … Ah! le chant des sirènes …

« Paris-Plage ou la loi de la Charria », huile, 100 x 200 sur médium, 2013 ( 6000,00 € )
Paris-Plage-ou-lii-de-la-charia---Un-monde-à-l'envers

 

Ce sujet est né de l’actualité en 2013 : les femmes égyptiennes, réagissant à l’intolérance du régime politique en place, et participant aux manifestations, se faisaient violer par dizaines dans les rues adjacentes à la place El Tahrir, du Caire, théâtre de la révolution « non-violente » ayant mené à la destitution du président Mohamed Morsi, islamiste convaincu, et finalement condamné à mort..

Ma peinture exposée au Salon des Hivernales 2013 à Montreuil-sous-Bois, à côté de Paris, présentée avec le discours ci-dessus, avait pour mission d’éveiller les consciences des passants et de solliciter leur générosité qu’ils pouvaient adresser à http://www.harassmap.org. C’est une association qui travaille à une évolution de ces comportements odieux qui sont le fait d’individus appartenant à toutes les classes sociales de la société : allez donc visiter leur site, les écarts dévoilés à la bienséance sociale dépassent l’entendement !

Cette peinture, si elle est vendue, verra la moitié de son prix envoyé
en don à cette association pour le soutien aux femmes violentées.

Merci de laisser un commentaire, le suivi qualité de ce blog en dépend

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s