09 avril 2020 : J + 23



« De petites fenêtres depuis notre confinement… »


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave, qu’il soit d’ailleurs ce qu’il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit. (Friedrich Nietzsche)

Alors, prenons un peu de temps… pour ressentir cette photo (recadrée, par choix, dans un format carré), fixée dans un état souvent furtif. Éclat d’1/125e de seconde qui tente de capturer une atmosphère, comme une sensation de «hors-du-temps»…
Ne vous évoque-t-elle pas, comme l’ivresse d’un « Ici et maintenant » glissant, mais qui date déjà, et qui vient d’ailleurs… ?

Et si vous preniez une seconde, … pour éprouver comme une sensation … d’éternité (Joe Dassin)

Avril 2020, Véronique peint, Haut de Cagnes … (Côte-d’Azur)

Le point journalier du « Ministère des Solidarités et de la Santé »

DES ARTICLES MIS À JOUR QUOTIDIENNEMENT :

« Le Monde » : Coronavirus : visualisez les pays qui ont « aplati la courbe » de l’épidémie et ceux qui n’y sont pas encore parvenus

« Ouest France » : Département de la Sarthe : Bilan de l’évolution des états de santé des malades hospitalisés : surprenante progression de la proportion des décès

« Sciences & Avenir » : État ds lieux et conseils pratiques

Quelques constats intéressants et des axes de réflexion ?
1. L’empreinte carbone des français depuis le confinement
2. Les grands patrons réduisent leurs salaires par solidarité
3. Les animaux sauvages dans de grandes villes affamées…
4. Le jour d’après, utopie ou réalité (partielle…?)…

Onglets piochés ce jour chez www.novethic.fr site publiant des articles sur l’économique et la finance responsables

Hong Kong

Journal des femmes

Ré-infection potentielle ?

South China Morning Post

P A T I E N C E & DÉTERMINATION …

Les articles publiés sont une sélection de publications diffusées sur le net. Bernard Héloua-Grimaldi est l’auteur de toutes les photos proposées

2 réflexions sur “09 avril 2020 : J + 23

  1. Michel Orliac dit :

    Mon cher Bernard sans vouloir m’arrêter sur cette crise dont l’avenir ne dépend plus de nous je dois constater qu’ il est agréable de te lire car en peu de mots tu vas a l’essentiel avec sagesse et poésie merci de cette photo qui nous rappelle que l’essentiel n’est pas la ou on le cherche éperdument c’est beaucoup plus simple a trouver, c’est avant tout se contenter de l’instant car l avenir ne dépendra que de la connaissance et de l’éducation de l individu. Miche Orliac

    Aimé par 1 personne

    • Bernard Héloua-Grimaldi dit :

      Merci Michel pour ton encouragement ! Voltaire n’avait-il pas décrit un contexte semblable, il y a plus de 250 ans déjà dans Candide, en décrivant avec dérision les choix ds autorités ? « Après le tremblement de terre qui avait détruit les trois quarts de Lisbonne, les sages du pays n’avaient pas trouvé un moyen plus efficace pour prévenir une ruine totale que de donner au peuple un bel auto-da-fé ; il était décidé par l’université de Coïmbre que le spectacle de quelques personnes brûlées à petit feu, en grande cérémonie, est un secret infaillible pour empêcher la terre de trembler». Candide avait alors choisi de rentrer chez lui, pour retrouver sa belle, et de « cultiver son jardin ». Enrichi de ses expériences, et surtout renforcé dans son choix par la fait qu’à Lisbonne, la terre avait… de nouveau tremblé (Coïmbra était alors une université de théologie de renom) ! Y verra ici, qui voudra, un parallèle avec les nouvelles victimes journalières du Covid-19 sacrifiées sur l’autel des polémiques incessantes (des spécialistes de renom) autour de l’hydroxychloroquine… L’expérience restera bien « une lanterne que l’on accroche dans le dos »…

      J'aime

Merci de laisser un commentaire, le suivi qualité de ce blog en dépend

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s