Ville de Nice : la Place Garibaldi !


Voici la portion de façade qui nous concernait dans le marché auquel nous répondions : dix travées au N°5 de la Place Garibaldi.

Mur avant

10 travées-diag

Contrat rempli : 5, Place Garibaldi à Nice, 2011 ( Peinture à la chaux, a secco, préparation du support par NCP Peintures ).

HISTORIQUE
Appel d’offres 2010 : toutes les façades qui entourent la Place Garibaldi doivent être ravalées et décorées suivant un modèle unique décidé par le Service Architecture de la Ville de Nice. Chaque immeuble -copropriété- choisit son entreprise de ravalement. Travaux à livrer pour l’été 2011.

Lors des appels d’offre successifs, je suis sollicité par l’une d’elles, « NCP Peintures », qui me demande un devis pour un type de travail que je n’ai pas du tout l’habitude de réaliser : il s’agit de peinture en trompe l’œil académique, à réaliser à la chaux, « a secco ». http://wp.me/p4nPkM-au

MÉTHODE
Devis déposé et accepté par la copropriété, mes préparations ont duré plusieurs semaines durant lesquelles nous découvrions ( avec ma collaboratrice Ghislaine Buire ) les mélanges nécessaires à l’obtention des teintes demandées ( enrichies de leur fixatif et autre alchimie à la pierre d’alun ), que j’appliquais sur un modèle graphique de balustrade, dessiné suivant l’échantillon commun ( et relevé par nos soins sur calque directement sur site, à partir de la peinture-modèle réalisée par M. Ponzanelli ) et approuvé par l’Architecte responsable des travaux. Mon échantillon a été réalisé sur une plaque de staff de plus d’un m².

DÉROULEMENT DU CHANTIER
NCP a donc préparé les murs : nous avons remporté un appel d’offre pour une copropriété d’une dizaine de travées de fenêtres ( la place en comptant plus de 150 en tout ). Piochage complet de l’ancien enduit et trois passes d’enduit ( sable de rivière +  chaux ). C’était au printemps, beau temps, pas de pluies : il aura quand même fallu plusieurs semaines ( 5 ou 6 … ) à l’enduit pour sécher complètement ! Parce qu’a secco, avec pourtant les mêmes produits qu’affresco, il faut que ce soit vraiment complètement sec !

PETITE ANECDOTE : les murs étant lisses et formant une surface continue, sans modénature partageant les différentes copropriétés voisines, li nous fallait connaître les doses de ce fameux mélange de couleurs pour que la peinture du fond ( une terre ombrée avec un ocre jaune ) support des décors en trompe l’œil ( corniches et encadrements de fenêtres, de couleur blanc-gris et aux ombres dérivées de la couleur de ce fameux fond ) que la peinture du fond, donc, soit uniforme et sans rupture de couleur au passage de la frontière juridique verticale d’une copropriété à l’autre. Logique.
Trois architectes ( ceux de chacune des deux copropriétés, et celui de la Ville, responsable des travaux d’embellissement  ) et le responsable des travaux NCP ont quand même demandé, et attendu durant ces CINQ À SIX SEMAINES successives ( lors des réunions de chantier ), l’impossible réponse de Madame la chef d’entreprise assurant les ravalements des deux copropriétés encadrant la « nôtre » : la composition de son mélange. La seule réponse de cette femme, diplômée de l’École de Venise -belle référence à la matière s’il en est- fut : « C’est un secret professionnel ». Cette personne participant pourtant, en équipe, à un embellissement collectif, ne nous a jamais communiqué son « secret professionnel »… Ce fut son choix.
Il nous a donc fallu nous « débrouiller », et pour finir, c’est sur le conseil de l’Architecte des Bâtiments de France lui-même ( l’auteur de ce projet de décor ), que nous avons décidé, résignés, de nous adresser à un fournisseur de renom, proposant des produits de qualité, produits à la chaux préparés en usine pour ce type de travaux par un fabricant italien.
Au détour d’une conversation, ce fournisseur nous a rassurés quant à la qualité de son produit, prenant en référence le choix averti pour ce produit de la part d’autres entreprises intervenant justement Place Garibaldi, et parmi lesquelles … celle de cette femme ( pourtant diplômée de l’École de Venise ). Drôle de « secret professionnel » : les coordonnées de ce fournisseur sont tout simplement répertoriées dans les Pages Jaunes !

TECHNIQUE
Nous avons donc procédé par technique de poncifs ( http://wp.me/p4nPkM-au ) et avons appliqué la peinture avec des brosses spéciales pour la peinture à la chaux ( ! ) dont en apprécie la spécificité et avec d’autres brosses aussi… Surfaces pleines, dégradés, filage large, filage plus fin, … Deux mois de travaux à trois.

Le résultat a été apprécié, http://wp.me/p4nPkM-aH , et chaque entreprise a été invitée à porter son nom en signature au pied de son travail : nos dix travées sont situées au-dessus du Cinéma Mercury, dans l’angle sud-est de la Place…

Signature

Merci de laisser un commentaire, le suivi qualité de ce blog en dépend

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s